Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 21:55

 

Article mis à jour et entièrement réécrit.

Nouvelle version :

Zonage Blu-ray et DVD

(Comprendre ce qu’est le zonage de Blu-ray et DVD, connaître les multiples manières de le contourner, son application et son fonctionnement, comprendre les intentions des Majors qui l’ont mis au point, leurs buts avouables et inavoués, sa mort proche et programmée)

Disponible sur ai13.fr !

Repost 0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 16:00

 

burgertimeMattel Intellivision. Si vous étiez gamer au début des années (19)80 ce nom vous dit forcément quelque chose. Nous sommes alors à l'aube des consoles de salon, et on quitte tout doucement les salles d'arcades pour enfin jouer chez soi, tranquillement assis dans son canapé.

 

La Mattel a été ma première console. Pas la première sur laquelle j'ai joué, mais la première que ma famille ait possédée. Les jeux à l'époque sont faits de bons gros pixels, habillés de sons MIDI, et il faut beaucoup d'imagination pour donner vie (et sens) à ces petits carrés grossiers.

 

Astromash, BurgerTime, Shark Shark, Utopia et Sub Hunt sont mes plus grands souvenirs sur cette console. Mais il y avait aussi Skiing, Soccer, Tron, Snafu, Space Invaders, Zaxxon, Tennis, Venture... et j'en oublie sûrement. Ah tous les souvenirs, les centaines d'heures de jeu passées à scorer ou à tenter de finir des jeux qui en fait n'avaient pas de fin.

 

Autant que je me souvienne tout le monde participait, les frères, les soeurs, les parents, les cousins, les cousines et les amis... On jouait à s'en exploser les pouces, car il faut bien avouer que les manettes de la Mattel étaient une véritable torture.

 

Oh certes la galette directionnelle était un pur bonheur de jouabilité, bien plus efficace que les joysticks de l'époque, mais les boutons sur les côtés vous ruinaient la chair. Et comme leurs emplacements faisaient que seuls vos pouces y avaient accès, au bout d'une heure ils n'étaient plus que chair rouge et meurtrie. Alors on faisait une pause, histoire de récupérer un peu de sensibilité.

 

mattel-intellivision

 

Et c'est bien tout ce qu'on pouvait y faire. Nulle sauvegarde possible en ces temps reculés du jeu sur console. Du coup, tant que le terrible « Game Over » n'était pas tombé, hors de question de s'arrêter. Tant qu'il vous reste 1 vie, il y a de l'espoir.

 

 

BurgerTime HD

 

Pourquoi venir ici reparler de la Mattel ? Parce que la société Monkey Paw a décidé de sortir un Burger Time World Tour (aussi connu sous le nom BurgerTime HD) cet été. Présenté avec succès à l'E3 2011, ce petit jeu devrait être disponible sous de nombreuses plateformes, notamment le XBLA, le PSN, le WiiWare et sur PC.

 

On retrouvera les principes de base, à savoir faire chuter de plateforme en plateforme les différentes couches de hamburgers (pain, viande, salade, fromage...) en passant dessus, tout en empêchant les saucisses, oeufs au plat et autres concombres tueurs de nous mettre la main dessus.

 

Le jeu est maintenant bien sûr en 3D, plein de couleurs et d'explosions, de grills, de toboggans et de fusées, de fosses piégées, de tremplins et de bien d'autres surprises encore, et le système de plateformes est construit autour d'un cylindre ce qui fait qu'on peut en faire le tour. On aura toujours accès au poivre pour étouffer et figer les vilains monstres.

 

Il sera jouable à plusieurs aussi bien en ligne qu'en split screen (jusqu'à 4 dans ce cas). Il y aura des boss, de nouveaux monstres comme les tomates, et du chronomètre. Et... on pourra sauvegarder !

 

Une petite vidéo pour vous mettre en appétit :

 

 

 

BurgerTime version Intellivision

 

Pour les nostalgiques (comme moi), sachez que la version originale, avec les sons, les skins et les niveaux de l'époque, est entièrement disponible sur le net et gratuitement mise à disposition par le groupe « Classic Retro Games » : télécharger (2,85 Mo). Il n'y a rien à installer, juste extraire le ".exe" du fichier zippé, et lancer l'application.

 

BurgerTime-screenshot.png

 

Une fois la taille de votre résolution d'écran ajustée et le jeu chargé (une poignée de secondes), vous arrivez sur le panneau d'accueil ci-dessus et n'avez plus qu'à taper sur « Entrée » pour basculer sur le menu.

 

Il existe plusieurs modes, en solitaire comme à plusieurs en ligne ou l'un après l'autre sur le même écran, et plusieurs niveaux de difficultés, avec même quelques niveaux supplémentaires. En jeu vous n'avez besoin que des quatre flèches directionnelles pour diriger votre cuisinier, et de la touche "Ctrl-gauche" pour envoyer le poivre.

Repost 0
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 20:45

 

La chaîne des geeks, des hardcores gamers et des fondus de culture japonaise se lance dans le site de rencontres... entre informaticiens (mais pas que) et recruteurs.

 

 

Une idée simple

 

Développer une plateforme spécialisée, Nolife Emploi, où se retrouveront les acteurs du milieu informatique, des nouvelles technologies, et ceux qui leur sont plus ou moins proches.

 

Sont donc ciblés, entre autres, les professionnels du jeu vidéo et du multimédia, les développeurs, les administrateurs réseaux, et tous les certifiés (CISCO, Microsoft, Oracle...), du niveau débutant jusqu'aux experts, du stagiaire surexploité au CDI grassement rémunéré.

 

Mais aussi, car le site n'entend pas se limiter strictement à l'informatique, sont attendus tous ceux qui viennent de professions plus satellites au milieu comme les illustrateurs, les traducteurs, les chargés de communication, etc.

 

Une remarque importante : les personnes ayant déjà un emploi peuvent aussi s'inscrire. En effet, il existe un mode d'enregistrement en « recherche passive » où les recruteurs auront accès à vos données tout en sachant que vous êtes déjà casé. A eux de vous proposer mieux. Un bon moyen de ne manquer aucune opportunité.

 

 

Fonctionnement

 

L'agencement du service proposé est calqué sur celui de Pôle Emploi, et les habitués des sites de recherche ne seront pas dépaysés.

 

Outre la page d'accueil, nous avons quatre grandes sections : un espace recruteur, un autre pour enregistrer son profil, une section pour parcourir les offres et un blog d'informations.

 

Le blog permet de relayer à la communauté les informations importantes parues ici ou là dans la presse, ou faire de la publicité pour les entreprises qui embauchent.

 

L'espace recruteur ne m'est pas accessible (le service est payant). Nous avons cependant la page de présentation où l'on peut voir les divers services spécifiques proposés, comme la possibilité de publier des offres d'emploi, évidemment, mais aussi trier et consulter les CVs des utilisateurs, et communiquer à travers le site (achat de pages, de bannières, de designs).

 

Côté candidat, on se retrouve avec du grand classique, à savoir les célèbres catégories « Informations Personnelles », « Expériences Professionnelles », « Formations » et autres « Compétences » à remplir. Rien d'innovant à première vue. Sauf que lorsqu'on ouvre la dernière... c'est d'une richesse et d'une précision pour ma part jamais rencontrées en ligne.

 

Et c'est cette catégorie qui va faire toute la valeur de ce nouveau service de recherche d'emploi. En effet, des dizaines de langages informatiques y sont répertoriés, des dizaines de plateformes de développement, de logiciels, de domaines de qualifications, et pour chacun(e) d'entre eux vous pouvez indiquer votre niveau de compétence (débutant, moyen, confirmé ou expert).

 

De plus, l'équipe qui gère le service se propose d'ajouter tout élément que vous considéreriez comme pertinent. Pour cela, il suffit de se connecter sur le forum de Nolife et de placer sa requête au fil du sujet Nolife Emploi. Si l'équipe partage votre avis, vous serez exaucé dans les 24h.

 

 

Affluence

 

La plateforme est ouverte depuis début avril. Nolife n'a pas encore communiqué sur le nombre de CVs enregistrés, mais on peut voir sur le forum le grand enthousiasme qu'a déclenché le site chez les aficionados de la chaîne.

 

Du côté des recruteurs, les offres défilent - pour Ankama (Dofus, Wakfu) en grande partie, partenaire financier de la chaîne. Et si, pour l'instant, elles ne concernent essentiellement que la région parisienne, elles sont de plus en plus nombreuses à venir d'autres régions. J'ai pu notamment voir passer des offres sur Clermont-Ferrand et la région Lyonnaise, ou tout simplement des offres nationales (pour les dessinateurs par exemple).

 

Au moment où j'écris ces lignes on en compte 51, dont 22 stages et 29 offres de CDI.

 

 

Alors n'hésitez pas, foncez vous inscrire sur Nolife Emploi ! Plus le service aura de profils à présenter, plus les recruteurs seront nombreux. Et quoi de mieux qu'un site de pros pour vanter nos mérites ?

Repost 0

Présentation

  • : Arpenteur de l'Infosphère
  • Arpenteur de l'Infosphère
  • : De l'Internet, du Facebook, du nucléaire, du scientifique, de la mauvaise humeur, du doute et des sources, toujours des sources.
  • Contact

Recherche

Liens